Share Button

Opposum austral, Colocolo

 Monito del Monte – (Thomas, 1894)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammifères
Sous-classe : Marsupiaux/Metatheria
Ordre : Microbiotheria
Famille : Microbiotheriidae

 

Description

Poids 17-32 g
Taille Longueur 83-130mm
queue 90-132mm
Caractéristiques Ce sont de petits marsupiaux ressemblant à une souris, avec un petit rostre et de petites oreilles arrondies. Leur pelage est court et dense. Alors que la majorité de leur corps est gris brunâtre, les épaules et la croupe peuvent avoir des tâches blanches. Leur pelage ventral est d’une couleur plus claire, allant du blanc jaunâtre au gris pâle. La caractéristique la plus distincte du pelage est l’anneau noir prononcé autour des yeux. Leur queue est modérément préhensile et bien touffue, à l’exception d’une partie de 25 à 30 mm en dessous qui est nue, ce qui peut améliorer la traction lorsque l’animal saisit les branches des arbres. Ils ressemblent à des membres du genre Marmosa, cependant ils possèdent des membres plus courts, des pattes avants et arrières plus robustes et des oreilles plus petites et plus touffues.
Dimorphisme sexuel Une variation saisonnière et un dimorphisme sexuel ont été observés. Une étude faite en Patagonie a révélé qu’à la fin de l’été, les femelles sont significativement plus grandes que les mâles. Bien que les deux sexes utilisent leur queue comme organe de stockage, les femelles ont tendance à avoir une queue plus épaisse ; cela suggère que les femelles ont des besoins énergétiques plus élevés pendant les périodes d’hibernation ou de torpeur. Alors que la variation de l’épaisseur de la queue est saisonnière, on ne sait pas si les femelles sont plus grandes que les mâles toute l’année.
Adaptations particulières

Adapted to climbing

Adapté à grimper

Sexual dimorphism

Dimorphisme sexuel

Camouflage

Camouflage

 

 

Distribution et habitat

View Map Ces opossums se trouvent dans le sud de l’Amérique du Sud, en particulier dans la partie nord de la Patagonie et sur l’île de Chiloé.

Ecozone : Néotropicale

Hotspots de biodiversité Forêts pluviales tempérées valdiviennes (7 – Centre et Sud du Chili)
Habitat terrestre On les trouve principalement dans les forêts tempérées et tropicales, mais aussi dans une variété d’habitats allant des fourrés denses de bambou aux forêts secondaires ouvertes, et jusqu’à 1000 m d’altitude.

Classification des habitats de l’UICN : Forêt (1.3 – 1.4)

Mediterranean forests, woodlands and scrub

Forêts et broussailles méditerranéennes

Broadleaf forest

Forêts tempérées mixtes

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
?
en captivité
26 mois
Reproduction Intervalle
une fois par an
Saison
de août à septembre
Maturité sexuelle Mâle
1-2 ans
Femelle
1-2 ans
Gestation 3-4 semaines
Portée Nombre de petits
1-5 (3)
Poids à la naissance
?
Sevrage
5 mois
Indépendance
5 mois
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Helpless young

Altricial – Petits sans défense

Viviparous

Vivipare

Prédateurs connus Chat domestique (Felis catus)
Renard gris d’Argentine (Lycalopex griseus)
Renard de Darwin (Lycalopex fulvipes)
Chat du Chili (Leopardus guigna)
Chouette effraie (Tyto alba)

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Ils sont principalement insectivores, mangeant des insectes et des larves trouvés sur les branches et sous l’écorce des arbres. Les papillons constituent également une grande partie de leur alimentation. Pendant l’été austral, ils consomment de grandes quantités de fruits charnus. En captivité, ils mangent une grande variété de nourriture, dont fruits, légumes, pommes de terre, avoine, invertébrés, vertébrés, viande, poisson, œufs et fromage.

Carnivorous

Carnivore

Mode de vie
Ce sont des marsupiaux avec des habitudes nocturnes. Ils sont arboricoles et utilisent leur queue préhensile, leurs grandes pattes et leurs pouces opposables pour grimper aux arbres. Les variations de la température ambiante et de la disponibilité des aliments peuvent induire une torpeur spontanée.

Nocturnal

Animal nocturne

Arboreal locomotion

Arboricole

Structure sociale
Solitaire
Communication

Acoustic communication

Acoustique

Stratégie de survie

Hibernation

Hibernation

Torpor

Torpeur

 

 

Statuts

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Commerce international
Annexes I, II et III
Ø
Évolution de la population
En diminution
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Ø

 

 

Sous-espèces

Auparavant, deux sous-espèces étaient reconnues en fonction de la géographie. L’espèce du continent, Dromiciops australis australis, et celle de l’île de Chiloé, Dromiciops australis gliroides. Cependant, la seule différence notable dans l’apparence entre ces groupes est le pelage plus sombre de l’espèce de l’île. En raison de l’insuffisance de caractère distinct entre les populations continentales et insulaires, les sous-espèces ne sont plus reconnues.

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content


Vidéos

Vidéos

Photos

Photos


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Written on juin 10th, 2017 , Marsupiaux, Microbiotheria, Microbiotheriidae

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères