Share Button

Mangouste fauve ou jaune

 Yellow Mongoose – (G.[Baron] Cuvier, 1829)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Eutheria (Placentaires)
Ordre : Carnivora
Sous-ordre : Feliformia
Famille : Herpestidae

 

Description

Poids 500 à 900 g
Taille Longueur du corps 26 à 46 cm
Hauteur au garrot 15 à 18 cm
Queue 30 cm
Caractéristiques Il existe une variation clinale qui sépare les individus du nord de la Namibie, du Botswana et du nord du Transvaal des individus du sud. Les individus situés entre ces deux zones peuvent présenter des caractéristiques intermédiaires.
Les spécimens du sud (Afrique du Sud, Namibie) sont généralement plus grands avec un pelage fauve-jaune, tandis que les individus du nord (Botswana) sont plus petits avec un pelage grisâtre-jaune. Des variations saisonnières de la couleur du pelage ont été observées chez les spécimens du sud, mais pas autant chez les spécimens du nord. Les spécimens méridionaux de la mangouste jaune ont une longue queue à bout blanc et un pelage à poils longs, tandis que les individus du nord ont un pelage plus court et possèdent une queue plus courte sans bout blanc. Chez tous les spécimens de mangouste jaune, le poil le plus long se trouve dans la queue. Cette queue touffue et ces oreilles relativement grandes et arrondies donnent à la mangouste jaune un aspect de renard.
Cinq doigts sont présents sur les pattes avant et quatre sur les pattes arrière. La paume est essentiellement nue sur l’avant et poilue sur l’arrière. Les griffes sont plus longues sur les pattes avant.
La mangouste jaune est plus petite que la plupart des autres mangoustes. La mangouste jaune possède un sac anal glandulaire qui contient un liquide laiteux à l’odeur aigre et de fromage.
Dimorphisme sexuel Dans une même région géographique, il n’y a pas de différence de taille entre les mâles et les femelles.
Adaptations particulières

 

Distribution et habitat

View Map Cette espèce est cantonnée à l’Afrique australe, avec une présence marginale dans l’extrême sud-ouest de l’Angola. Elle est probablement éteinte au Lesotho.
Angola – Botswana – Namibie – Afrique du sud – Zimbabwe
Ecozone : Afrotropicale
Hotspots de biodiversité

Karoo succulent (13 – Ouest de l’Afrique du Sud et Sud-ouest de la Namibie)
Maputaland-Pondoland-Albany (27 – Côte est de l’Afrique du Sud)
Région floristique du Cap (12 – Sud-ouest de l’Afrique du Sud)

Habitat terrestre Il s’agit principalement d’une espèce de prairies ouvertes, de broussailles et de savanes arides dans les parties occidentales les plus sèches et semi-arides de l’Afrique australe. Elle est presque entièrement absente des habitats désertiques, forestiers et montagnards. En raison de l’utilisation de terriers, les sols rocailleux et durs sont évités.

Classification des habitats de l’UICN :

2. Savane 2.1. sèche
3. Zone arbustive 3.5. sub/tropicale sèche
3.8. végétation arbustive de type méditerranéen
4. Prairie 4.5. sub/tropicale sèche

Sub/tropical grasslands, savannas and shrublands

Prairies, savanes et brousses sub/tropicales

Montane grasslands and shrublands

Prairies et broussailles de montagnes

Mediterranean forests, woodlands and scrub

Forêts et broussailles méditerranéennes

Deserts and xeric shrublands

Déserts et broussailles xérophytes

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
?
en captivité
15 ans
Reproduction Nbr de portées/an
1
Saison de reproduction
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
Maturité sexuelle Mâle
1 an
Femelle
1 an
Gestation 42-57 jours
Portée Nombre de petits
1-3
Poids à la naissance
?
Sevrage
10 semaines
Indépendance
?
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Viviparous

Vivipare

Helpless young

Altricial – Petits sans défense

Prédateurs connus Oiseaux de proie
Serpents
Chacals

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire La mangouste fauve est principalement insectivore, bien qu’elle se nourrisse de manière opportuniste de proies vertébrées.

Carnivorous

Carnivore

Mode de vie
La mangouste jaune/fauve est principalement diurne, passant la majeure partie de sa journée à chercher de la nourriture, bien qu’elle soit parfois active la nuit. On sait que ces mangoustes se reposent ou prennent des bains de soleil en dehors de leur tanière avant de commencer à se nourrir et à se déplacer. Elle occupe des terriers permanents qu’elle cohabite souvent avec des écureuils terrestres et des suricates, bien qu’elle soit capable de faire des terriers très complexes. Les terriers sont un avantage thermorégulateur puisque le micro-environnement est protégé contre les extrêmes.

Burrower

Fouisseur

Structure sociale
La mangouste jaune est une espèce sociale. Les colonies (8-20 individus) sont généralement centrées autour d’un groupe familial composé d’un mâle et d’une femelle, de leurs plus jeunes descendants, et d’autres individus composés de sub-adultes, de très vieux adultes ou d’individus ayant une certaine association avec le groupe.
Les domaines vitaux des mâles se chevauchent souvent et sont plus grands que ceux des femelles. Cela suggère que les unités sociales de la mangouste jaune peuvent être plus complexes qu’une simple unité familiale. Les femelles de différentes tanières ont des aires de répartition contiguës mais qui ne se chevauchent pas, ce qui suggère qu’une certaine territorialité peut exister.

Social

Social

Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Tactile sense

Tactile

Visual communication

Visuelle

Stratégie de survie

 

Statuts

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Least concern - LC - Préoccupations mineuresAnnée : 2015

Commerce international
Annexes I, II et III
Ø
Évolution de la population
Stable
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Besançon (Zoo/Citadelle)
Fréjus (Zoo)
Hermival les Vaux (CERZA)
La Teste (Zoo du Bassin d’Arcachon)
Labenne (Zoo)
Le Vigen (Parc Zoo du Reynou)
Les Abrets (Domaine des Fauves)
Lille (Zoo)
Montredon-Labessonnié (Zoo des 3 vallées)
Paris (Ménagerie du Jardin des Plantes)
Pessac (Zoo)
Sanary-sur-Mer (Zoa Parc)

voir l’ensemble des parcs animaliers français

 

Sous-espèces

Pas moins de 12 sous-espèces de mangoustes jaunes ont été reconnues dans le passé, se distinguant principalement par la couleur, la taille et la longueur des poils et de la queue.

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Written on août 23rd, 2020 , Non classé

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères