Share Button

Douroucouli à pattes grises

 Grey-handed Night Monkey, Grey-legged Night Monkey – (Elliot, 1912)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Eutheria (Placentaires)
Ordre : Primates
Sous-ordre : Haplorrhini
Infra-ordre : Simiiformes
Famille : Aotidae

 

Description

Poids 0,8 à 1 g
Taille Longueur du corps : 44 à 48 cm
Longueur de la queue : 40 à 42 cm
Caractéristiques Cette espèce est relativement petite. Son poil est épais et bicolore ; les extrémités de la fourrure sont brun grisâtre, le dos est plus claire et la partie ventrale est jaune pâle à orange. La face a des taches blanches au-dessus et en dessous des yeux, les joues sont grises et il y a une fine bande grise au centre du front. La queue épaisse est un peu plus courte que le corps et agit comme balancier. Les doigts ont de vrais ongles et des coussinets apparents qui facilitent l’adhérence.
Dimorphisme sexuel Ø
Adaptations particulières

Adapted to climbing

Adapté à grimper

 

 

Distribution et habitat

View Map Le douroucouli à pattes grises n’est connu que dans le nord de la Colombie et le Venezuela.
Ecozone : Néotropique
Hotspots de biodiversité

Andes tropicales (1 – Du Venezuela au nord-ouest de l’Argentine)

Habitat terrestre Préférant les forêts anciennes et non perturbées avec une grande diversité d’espèces, le douroucouli à pattes grises ne se trouve que dans la forêt primaire et la très vieille forêt secondaire, mais jamais dans la jeune forêt secondaire.

Classification des habitats de l’UICN :
1.5 Forêt sub/tropicale sèche
1.6 Forêt sub/tropicale humide de plaine

Tropical dry forest

Forêts sub/tropicales sèches à feuilles caduques

Rainforest

Forêts sub/tropicales humides à feuilles caduques

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
?
en captivité
16 à 20 ans
Reproduction Portées/an
1
Saison
?
Maturité sexuelle Mâle
3,5 à 4,5 ans
Femelle
3,5 à 4,5 ans
Gestation 130-135 jours
Portée Nombre de petits
1
Poids à la naissance
?
Sevrage
?
Indépendance
?
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Paternal care

Soins paternels

Parental investment

Investissement parental

Stratégie de reproduction

Helpless young

Altricial – Petits sans défense

Viviparous

Vivipare

Monogamous pairing

Couple monogame

Prédateurs connus ?

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Il mange des fruits, des insectes et des feuilles pendant une grande partie de l’année, mais pendant les mois de juillet et d’août où la plupart des aliments sont rares, il mange principalement du nectar. Il peut aussi se nourrir occasionnellement de chauves-souris, de petits oiseaux, d’œufs et de lézards.

Carnivorous

Carnivore

Herbivorous

Herbivore

Mode de vie
Leurs sites de nidification sont discrets pour réduire la menace de prédation. On les trouve généralement dans les trous des arbres creux, parfois en cohabitation avec les chauves-souris, ainsi que dans les enchevêtrements dense des plantes grimpantes.
Le douroucouli à pattes grises se nourrit la plupart du temps les nuits de pleine lune, quittant les sites de couchage peu de temps après le coucher du soleil et revenant avant le lever du soleil.

Arboreal locomotion

Arboricole

Nocturnal

Nocturne

Structure sociale
Avec des territoires inhabituellement petits pour leur taille, les douroucoulis à pattes grises sont des primates relativement sédentaires, mais ils défendront leur aire de répartition avec vigueur. Les mâles marquent leur territoire en frottant une glande à la base de la queue pour libérer une substance brune, grasse et malodorante. Cependant, bien que cette espèce soit très monogame et existe habituellement par paires avec jusqu’à trois jeunes dépendants, des agrégations de ces unités familiales ont été observées ensemble, à la fois pour l’alimentation et le sommeil, comptant jusqu’à 30 individus.

Social

Social

Territorial

Territorial

Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Tactile sense

Tactile

Visual communication

Visuelle

Stratégie de survie

 

 

Statuts

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Vulnerable - VU - VulnérableAnnée : 2008 – Critères v3.1VU A2c

Commerce international
Annexes I, II et III
Annexe 2
Évolution de la population
En diminution
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Parc Zoologique du Lunaret, Montpellier, Hérault
Parc zoologique de Paris, Vincennes

 

 

Sous-espèces

La systématique des douroucoulis (genre Aotus) n’est pas encore très claire. Alors que certains auteurs la considèrent comme une sous-espèce de Aotus lemurinus, d’autres la considèrent comme une espèce distincte.

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Written on novembre 4th, 2018 , Aotidae, Haplorrhini, Primates, Simiiformes

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères