Share Button

Phalanger à 3 bandes

 Striped Possum – (Gray, 1858)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Metatheria (Marsupiaux)
Ordre : Diprotodontia
Sous-ordre : Phalangeriformes
Super-famille : Petauroidea
Famille : Petauridae

 

Description

Poids 245-570 g
Taille corps : 15-32 cm
queue 25-40 cm
Caractéristiques Ce phalanger est de taille moyenne avec une coloration noire et blanche remarquable. Le pelage grossier est caractérisé par 3 bandes noires longitudinales variables. La bande centrale va de l’avant de la tête à l’extrémité de la queue, tandis que les bandes latérales commencent au museau et s’étendent sur les yeux et les oreilles jusqu’à la croupe. Les bandes latérales descendent également le long de l’extérieur de chaque membre. La fourrure des juvéniles et subadultes présente un contraste marqué entre les marques noires et blanches tandis que celle des adultes présente des transitions plus graduelles, les zones blanches devenant plus grises avec l’âge. La queue touffue est considérablement plus longue que le corps et est habituellement plus foncée sur le dessus, l’extrémité étant soit noire soit blanche. Il a plusieurs caractères morphologiques uniques : une langue et un quatrième doigt allongés, de longues incisives et une boîte crânienne arrondie.
Dimorphisme sexuel
Adaptations particulières

Camouflage

Camouflage

 

 

Distribution et habitat

View Map Les possums rayés vivent en Australie et en Nouvelle-Guinée, y compris dans certaines îles voisines. En Australie, ils sont limités au nord-est du Queensland, allant de la pointe de la péninsule de Cape York, au nord, au mont Spec, au sud.

Ecozone : Australasienne

Hotspots de biodiversité Ø
Habitat terrestre Cette espèce fréquente les forêts tropicales humides de plaine et de montagne.

Classification des habitats de l’UICN :

1. Forêt 1.6. sub/tropicale humide de plaine
1.9. sub/tropicale humide de montagne

Rainforest

Forêts sub/tropicales humides

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
5 ans
en captivité
9 ans
Reproduction Nbr de portées/an
1
Saison de reproduction
pendant la saison sèche
Maturité sexuelle Mâle
?
Femelle
?
Gestation ?
Portée Nombre de petits
1-2
Poids à la naissance
?
Sevrage
?
Indépendance
?
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Viviparous

Vivipare

Helpless young

Altricial – Petits sans défense

Prédateurs connus Dingo (Canis lupus dingo)
Python améthyste (Morelia amethistina)

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Il se nourrit principalement d’insectes sociaux, comme les fourmis et les termites, et de larves de coléoptères et de papillons. Ils mangent aussi des fleurs, du pollen, du nectar, de la sève et des fruits. En captivité, on les a vus manger de petits mammifères.
Carnivore (insectivore)

Carnivorous

Carnivore

Mode de vie
C’est un insectivore nocturne et arboricole. Il est le plus actif de 21h à 5h et peut passer jusqu’à 9h à chercher de la nourriture chaque nuit. L’espèce se nourrit le plus souvent dans le couvert forestier, mais a été observée en train de se nourrir dans des espaces ouverts adjacents jusqu’à 400 m de la lisière des bois. Il fourrage du tronc à la canopée jusqu’à au moins 33 m de hauteur. Ils se déplacent rapidement dans la canopée en sautant d’arbre en arbre, accomplissant des sauts de longue distance avec précision. Il a une démarche souple qui donne au mouvement des membres un mouvement distinct d’aviron. L’activité alimentaire est très bruyante car il se faufile à travers les feuilles, en grattant et reniflant. La journée, il se terre dans des nids de feuilles sèches dans les creux des arbres ou sur des tapis d’épiphytes. Les mâles et les femelles utilisent un certain nombre de tanières qui sont disséminées dans tout leur domaine vital.

Arboreal locomotion

Arboricole

Nocturnal

Nocturne

Structure sociale
Le mâle adulte est généralement solitaire, sauf pendant la saison de reproduction. Les mâles vivent seuls dans leur tanière. Les juvéniles et les femelles ont souvent été trouvés dans la même tanière.
Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Stratégie de survie

Camouflage

Camouflage

 

 

Statuts

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Least concern - LC - Préoccupations mineuresAnnée : 2016

Commerce international
Annexes I, II et III
Ø
Évolution de la population
En diminution
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Ø

 

 

Sous-espèces

D’après MSW, on dénombre 4 sous espèces :
– possum rayé de l’Ouest (Dactylopsila trivirgata trivirgata)
– possum rayé de Matschie (Dactylopsila trivirgata kataui)
– possum rayé de l’Est (Dactylopsila trivirgata melampus)
– possum rayé d’Australie (Dactylopsila trivirgata picata)

 

 

Diaporama

 

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Written on septembre 29th, 2019 , Diprotodontia, Marsupiaux, Petauridae, Petauroidae, Phalangeriformes

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères