Share Button

Rhinocéros noir

 Black rhinoceros, Hook-lipped Rhinoceros – (Linnaeus, 1758)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Eutheria (Placentaires)
Ordre : Perissodactyla
Famille : Rhinocerotidae

 

Description

Poids 800-1400 kg
Taille Longueur : 3-3,75 m
Hauteur au garrot : 1,4-1,8 m
Queue : 0,7 m
Caractéristiques Bien que la couleur des rhinocéros noirs puisse varier du jaune-brun au brun foncé, la couleur générale est le gris. La couleur spécifique de la peau dépend des conditions du sol dans l’habitat de chaque individu. La peau est nue ou glabre, à l’exception des poils courts et frangés sur les oreilles courtes et arrondies. Les rhinocéros noirs ont deux cornes, une postérieure et une antérieure, qui sont faites de kératine au lieu d’os. La corne antérieure est normalement plus longue, mesurant 42 à 128 cm, tandis que la corne postérieure mesure 20 à 50 cm. Dans certains cas, les rhinocéros noirs ont une troisième petite corne postérieure. Le trait qui distingue les rhinocéros noirs des rhinocéros blancs est la lèvre supérieure pointue et préhensile que l’on trouve chez les rhinocéros noirs, par opposition aux lèvres carrées des rhinocéros blancs. De plus, les rhinocéros noirs ont une tête plus petite, des oreilles et des cornes plus courtes que les rhinocéros blancs.

Dimorphisme sexuel Bien que de taille similaire, les mâles sont normalement un peu plus grands que les femelles. Les femelles ont tendance à avoir des cornes plus longues et plus minces que les mâles.
Adaptations particulières

 

 

Distribution et habitat

View Map Historiquement, Diceros bicornis était distribué dans toute l’Afrique, au sud du Sahara, à l’exception du bassin du Congo. L’aire de répartition actuelle des rhinocéros noirs est délimitée par le Cameroun, le Kenya et l’Afrique du Sud, mais leur répartition dans ces limites est fragmentée.

Ecozone : Afrotropicale

Hotspots de biodiversité

Corne africaine (29 – Éthiopie, Somalie, Kenya, Érythrée, Djibouti, Yémen et Oman)
Forêts côtières d’Afrique orientale (10 – Bande côtière entre la Somalie et le Mozambique)
Karoo succulent (13 – Ouest de l’Afrique du Sud et Sud-ouest de la Namibie)
Maputaland-Pondoland-Albany (27 – Côte est de l’Afrique du Sud)
Région floristique du Cap (12 – Sud-ouest de l’Afrique du Sud)

Habitat terrestre Les rhinocéros noirs vivent dans divers habitats allant des déserts aux prairies, tant tropicales que subtropicales. Ils sont également présents dans les forêts africaines, en particulier dans les zones où les prairies et les forêts s’entremêlent. Les rhinocéros noirs restent généralement à moins de 25 kilomètres de l’eau.

Classification des habitats de l’UICN :
2.1 Savane sèche
3.5 Zone arbustive sub/tropicale sèche
8.1 Désert chaud

Mediterranean forests, woodlands and scrub

Forêts et broussailles méditerranéennes

Sub/tropical grasslands, savannas and shrublands

Prairies, savanes et brousses sub/tropicales

Montane grasslands and shrublands

Prairies et broussailles de montagnes

Flooded grasslands and savannas

Steppes et savanes inondées

Deserts and xeric shrublands

Déserts et broussailles xérophytes

Tropical dry forest

Forêts sub/tropicales sèches à feuilles caduques

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
30-35 ans
en captivité
30-45 ans
Reproduction Intervalle
tous les 2 à 2,5 ans dans les conditions les plus favorables et jusqu’à 4 ans
Saison
tout au long de l’année
Maturité sexuelle Mâle
7-8 ans
Femelle
5-7 ans
Gestation 18 mois
Portée Nombre de petits
1
Poids à la naissance
35 kg
Sevrage
18 mois
Indépendance
2-4 ans
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Active at birth

Actif à la naissance

Viviparous

Vivipare

Polygynous

Polygyne

Prédateurs connus Lion (Panthera leo)
Hyène tachetée (Crocuta crocuta)

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Les rhinocéros noirs se nourrissent de brindilles, d’arbustes ligneux, de petits arbres, de légumineuses et d’herbe. Ils montrent une préférence pour les espèces d’Acacia ainsi que pour les plantes de la famille des Euphorbiaceae. Ils mangent en moyenne 23,6 kg par jour. Ils utilisent leur lèvre supérieure préhensile caractéristique pour saisir les plantes et les guider dans leur bouche. De plus, ils utilisent leurs cornes pour accéder aux branches supérieures en brisant ou en rabattant des plantes. L’écorce des arbres fait également partie de l’alimentation du rhinocéros noir.
Herbivore (folivore, lignivore)

Herbivorous

Herbivore

Mode de vie
Les rhinocéros noirs ont un mode de vie sédentaire. Ils sont moins actifs en milieu de journée, mangeant, buvant et se déplaçant le matin et le soir.
Structure sociale
Typiquement, les rhinocéros noirs sont relativement solitaires. Les mâles restent solitaires jusqu’au moment de l’accouplement ; les femelles résident avec leur progéniture dans une unité familiale solitaire. Il y a des exceptions, car les femelles sans petits s’associent parfois avec d’autres femelles. Le plus grand groupe de rhinocéros noirs qui a été observé jusqu’à présent était composé de 13 rhinocéros, mais il s’agissait d’une association temporaire.

Territorial

Territorial

Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Tactile sense

Tactile

Visual communication

Visuelle

Stratégie de survie

 

 

Statuts

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Critically endangered - CR - En danger critique d'extinctionAnnée : 2012 – Critères v3.1 : CR A2abcd

Commerce international
Annexes I, II et III
Annexe 1
Évolution de la population
En augmentation
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Zoo de Doué-la-Fontaine, Haute-Saône
Zoo de Pont-Scorff, Morbihan
Parc zoologique de Paris
Zoo safari de Thoiry, Yvelines

 

 

Sous-espèces

Diceros bicornis ssp. bicornis (sud-ouest) : elle est bien adaptée aux savanes arides et semi-arides de la Namibie, de l’Angola méridional, du Botswana occidental et de l’Afrique du Sud occidentale.
Diceros bicornis ssp. longipes (nord-ouest) : à l’origine répandue dans les savanes au sud-est du Sahel, l’animal ne survivait plus qu’à travers quelques rares individus, moins d’une dizaine, vivant dans le nord du Cameroun. La sous-espèce a été déclarée éteinte en septembre 2006
Diceros bicornis ssp. michaeli (est) : a une distribution historique allant du sud Soudan au centre de la Tanzanie, en passant par l’Éthiopie, la Somalie et le Kenya.
Diceros bicornis ssp. minor (sud central) : la plus nombreuse, elle habitait à l’origine la Tanzanie centrale au nord et à l’est de l’Afrique du Sud, en passant par le Zambie, le Zimbabwe et le Mozambique.

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Written on juin 30th, 2019 , Perissodactyla, Placentaires, Rhinocerotidae

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères