Share Button

Dauphin de l’Amazone

 Amazon River Dolphin, Boto, Boutu, Pink River Dolphin – (Blainville, 1817)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammifères
Sous-Classe : Placentaires
Super-Ordre : Cetarciodactyla
Ordre : Cetacea
Sous-Ordre : Odontoceti
Famille : Iniidae

 

Description

Poids 85-160 kg
Taille Femelle 1.8-2.4 m
Mâle 2.5-2.7 m
Caractéristiques Ce dauphin est probablement le plus connu des cinq dauphins de rivière. Il a une forme très particulière avec un long corps dodu, des nageoires en forme de pagaie et une crête le long du dos plutôt qu’une nageoire dorsale. La tête est constituée d’un front bombé (le «melon»), de petits yeux, des joues potelées et un bec très long, qui peut accueillir jusqu’à 140 dents. La caractéristique la plus frappante, cependant, est sa couleur, qui varie d’un gris bleuté au blanc voire même rose. Son cou est extrêmement flexible.

Dimorphisme sexuel Les femelles sont plus petites, ce qui est unique parmi les dauphins de rivière où les femelles sont généralement plus grandes. Les mâles peuvent être nettement plus roses que les femelles.
Adaptations particulières

Aquatic locomotion

Adapté à la nage

Sexual dimorphism

Dimorphisme sexuel

 

 

Distribution et habitat

View Map On le trouve dans le nord et le centre de l’Amérique du Sud, du delta de l’Amazone jusqu’aux Andes. Il est abondant dans l’Amazone et ses affluents et lacs ainsi que dans l’Orénoque et ses affluents au Venezuela. Il habite aussi les rivières de Colombie, de l’Équateur, du nord du Pérou, du Brésil et de la Bolivie.

Ecozone : Néotropicale

Hotspots de biodiversité Cerrado (6 – Est du Brésil, Bolivie et Paraguay)
Habitat d’eau douce Eaux douces

Classification des habitats de l’UICN :
Forêt (1.8 Marais sub/tropical)
Zones humides (5.1 Rivières et ruisseaux permanents – 5.5 Lacs d’eau douce permanents)

Lakes and ponds

Lacs et étangs

Rivers and streams

Rivières

Temporary pools

Mares temporaires

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
30 ans
en captivité
30 ans
Reproduction Intervalle
une fois par an
Saison
entre juin et août
Maturité sexuelle Mâle
5 ans
Femelle
5 ans
Gestation 9-12 mois
Portée Nombre de petits
1
Poids à la naissance
6-7 kg
Sevrage
12 mois
Indépendance
2-3 ans
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Active at birth

Actif à la naissance

Viviparous

Vivipare

Prédateurs connus On ne connaît pas de prédateur naturel de ce dauphin, mais les caïmans noirs (Melanosuchus niger), les requins taureaux (Carcharhinus leucas), les anacondas (Eunectes) et les jaguars (Panthera onca) sont potentiellement capables de les manger. Certains dauphins possèdent également des blessures en forme de croissant qui ont été attribuées aux poissons-chats des familles Cetopsidae et Trichomycteridae.

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Carnivore (Piscivore, arthropodes non-insectes)

Nourriture animale

Reptiles ; Poissons ; Crustacés

Carnivorous

Carnivore

Mode de vie
Ils sont actifs le jour et la nuit, et sont connus pour s’associer à d’autres animaux pour la poursuite des proies (ex. dauphin de l’Orénoque et loutre géante). Cette espèce effectue des migrations saisonnières en corrélation avec le niveau d’eau et l’abondance des poissons, mais ces déplacements sont des excursions mineures de la zone qu’ils occupent pendant le reste de l’année.
Structure sociale
Ce dauphin est généralement solitaire et est rarement observé en groupes serrés de plus de 3 individus (généralement des mères avec leurs petits). Cependant, des agrégations lâches associées à l’alimentation ou à l’accouplement surviennent périodiquement.
Communication

Acoustic communication

Acoustique

Visual communication

Visuelle

Tactile sense

Tactile

Écholocation et ultrason

Stratégie de survie

Migration

Migration

 

 

Statuts

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Commerce international
Annexes I, II et III
Annexe 2
Évolution de la population
?
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Ø

 

 

Sous-espèces

Trois sous-espèces sont actuellement reconnues :

I. g. geoffrensis : fleuve Amazone Brésil, Pérou et Équateur (B)
I. g. boliviensis : Bolivie (A)
I. g. humboldtiana : dans le bassin de l’Orénoque Venezuela et Colombie (C)

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Written on septembre 2nd, 2017 , Cetacea, Iniidae, Odontoceti, Placentaires

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères