Share Button

Maki/Lémur catta

 Ring-tailed Lemur – (Linnaeus, 1758)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammifères
Sous-Classe : Placentaires
Ordre : Primates
Sous-ordre : Strepsirrhini
Infra-Ordre : Lemuriformes
Super-Famille : Lemuroidea
Famille : Lemuridae

 

Description

Poids Mâles : 2.5 – 3.5 kg
Femelles : 2.3 – 3.0 kg
Taille Longueur totale : 95 – 110 cm
Corps : 38 – 46 cm
Queue : 56 – 62 cm
Caractéristiques Impossible à confondre avec une autre espèce, ce lémurien a une queue longue et touffue cerclée de noir et blanc. De taille moyenne, il se déplace à quatre pattes et est le plus terrestre des primates de Madagascar. Le dos est gris-brun, la croupe et les membres sont gris. Les parties inférieures sont de couleur crème, le cou et la couronne sont gris foncé. Le visage est blanc avec de grandes tâches sombres, triangulaires autour des yeux. Le museau est aussi sombre, mais les oreilles sont plus claires que la couronne. Une population isolée dans le Massif d’Andringitra a un aspect légèrement différent, avec une fourrure plus sombre et plus rouge et moins d’anneaux noirs sur la queue. Le statut taxonomique de cette population n’a pas encore été déterminé.
Dimorphisme sexuel Il n’y a pas de dimorphisme marqué.
Adaptations particulières

Arboreal locomotion

Arboricole

Adapted to jumping

Adapté au saut

Animal Cognition

Capable d’apprentissage

 

 

Distribution et habitat

View Map Endémique de Madagascar

Ecozone : Afrotropicale

Hotspots de biodiversité Madagascar et îles de l’Océan Indien (9 – Madagascar, Mascareignes, Comores, Seychelles)
Habitat terrestre Cette espèce habite nombreux types d’habitats

Classification des habitats de l’UICN :
1.5 Forêt sub/tropicale sèche
3.5 Zone arbustive sub/tropicale sèche

Deserts and xeric shrublands

Déserts et broussailles xérophytes

Tropical dry forest

Forêts sub/tropicales sèches à feuilles caduques

Rainforest

Forêts sub/tropicales humides à feuilles caduques

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
15-20 ans
en captivité
20-30 ans
Reproduction Intervalle
une fois par an
Saison
mi avril à juin
Maturité sexuelle Mâle
2,5-3 ans
Femelle
1,5-2 ans
Gestation 4-4,5 mois
Portée Nombre de petits
1-2
Poids à la naissance
70 g
Sevrage
5 mois
Indépendance
1 an
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Polygynandrous

Polygynandrie

Viviparous

Vivipare

Helpless young

Altricial – Petits sans défense

Prédateurs connus Fossa (Cryptoprocta ferox)
Civette africaine (Civettictis civetta)
Chat domestique (Felis catus)
Lémur fauve (Eulemur fulvus)
Serpents
Rapaces (Falconiformes)

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Omnivore (opportuniste)
Nourriture animale
oiseaux ; mammifères ; reptiles ; œufs ; insectes ; arthropodes terrestres ; vers terrestres
Nourriture végétale
feuilles ; racines et tubercules ; bois, écorce ou tiges ; graines et noix ; fruit ; nectar ; fleurs ; sève ou autres fluides végétaux

Carnivorous

Carnivore

Herbivorous

Herbivore

Mode de vie
Ils vivent dans les arbres et s’organisent en sociétés matriarcales d’une vingtaine d’individus. Ce sont les plus terrestres de tous les lémuriens, ils se déplacent par bonds et peuvent faire des sauts de plus de 10 m.
Structure sociale
Les makis catta vivent en groupes de 15 à 20 individus. Les femelles restent dans leur groupe de naissance, tandis que les mâles quittent le groupe entre l’âge de 3 et 5 ans. Ces groupes sont très sociaux avec des interactions complexes. La hiérarchie est généralement établie dans leur jeunesse par le jeu. Les femelles adultes dominent toujours les mâles adultes.

Social

Social

Hierarchical

Structure hiérarchique

Territorial

Territorial

Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Tactile sense

Tactile

Visual communication

Visuelle

Stratégie de survie

 

 

Statuts

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Endangered - EN - En danger d'extinctionAnnée : 2014 – Critères : A4cd
Catégories et critères IUCN 3.1

Commerce international
Annexes I, II et III
Annexe 1
Évolution de la population
En diminution
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Parc Zoologique De Cleres (MNHN), Cleres, Seine-Maritime
CERZA, Lisieux, Calvados
Zoo de Jurques, Calvados
Parc Zoologique de Champrépus, Loir-et-Cher
Zoo de la Bourbansais, Pleugueneuc, Ille-et-Vilaine
La Vallée des Singes, Romagne, Ille-et-Vilaine
Parc Zoologique de Tregomeur, Cotes-d’Armor
Zoo de Pont-Scorff, Morbihan
Le Parc des Félins, Nesles, Ile-de-France
Parc zoologique de Thoiry, Yvelines
Zoo de La Flèche, Sarthe
Espace Zoologique la Boissière du Doré, Loire
Zoo de Doué-la-Fontaine, Haute-Saône
Zoo Parc de Beauval, St Aignan, Cher
Parc de la Haute Touche (MNHN), Obterre, Indre-et-Loire
Parc Zoologique de La Palmyre, Royan, Charente-Maritime
Parc Paysager Et Animalier Du Reynou, Le Vigen, Vienne
Parc Zoologique d’Amnéville, Moselle
Zoo de Mulhouse, Haut-Rhin
Muséum de Besançon, Doubs
Touroparc, Romanèche-Thorins, Rhône
Jardin Zoologique de Lyon, Rhône
Espace Zoologique de St-Martin-la-Plaine, Rive-de-Gier, Rhône
Jardin d’Oiseaux Tropicaux, La Londe les Maures, Var
Parc Zoologique de la Barben, Pélissane, Bouches-du-Rhône
Parc du Lunaret, Montpellier, Hérault
Zoo d’Asson, Hautes-Pyrénées

Institution information provided by International Species Information System - May 2011

 

 

Sous-espèces

Ø

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères