Share Button

Ragondin

 Coypu, Nutria – (Molina, 1782)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammifères
Sous-Classe : Placentaires
Ordre : Rodentia
Sous-ordre : Hystricomorpha
Infra-ordre : Hystricognathi
Famille : Myocastoridae

 

Description

Poids 5-10 kg
Taille 47-57 cm / queue 34-40 cm
Caractéristiques Le ragondin ressemble à un gros rat. Son corps est fortement arqué et la tête est large et presque triangulaire. Les oreilles et les yeux sont petits et sont situés dans la partie supérieure de la tête. Les incisives sont larges, pigmentées d’orange sur la face antérieure. Les pattes sont courtes. Les pattes postérieures sont beaucoup plus longues que les antérieures et comporte cinq doigts, les quatre premiers sont reliés par une membrane et le cinquième est libre. Les pattes antérieures ont quatre doigts longs, flexibles et palmés et un pouce rudimentaire. La queue est longue et arrondie. Le pelage est constitué de deux types de poils, un duvet doux et dense et de longs poils de garde grossiers qui varient du brun jaunâtre au brun rougeâtre. Le duvet est gris foncé et il est plus dense sur l’abdomen. Le menton est couvert de poils blancs et la queue n’est pas très poilue.
Dimorphisme sexuel Les mâles sont généralement plus grands que les femelles.
Adaptations particulières

Aquatic locomotion

Adapté à la nage

Nocturnal

Animal nocturne

Burrower

Animal fouisseur

 

 

Distribution et habitat

View Map Natif d’Amérique du Sud, il a été introduit en Amérique du Nord, en Europe, en Afrique et en Asie
Ecozones : néarctique (introduit) / paléarctique (introduit) / néotropicale (natif)

Hotspot de biodiversité Forêt atlantique (4 – Sud-est du Brésil, Nord du Paraguay, extrême nord-est de l’Argentine)
Forêts pluviales tempérées valdiviennes (7 – Centre et Sud du Chili)
Andes tropicales (1 – Du Venezuela au nord-ouest de l’Argentine)
Habitat Les ragondins vivent dans les marais, aux bords des lacs et des cours d’eau lents, en particulier dans les zones à végétation émergente ou succulente le long des berges. Ce sont principalement des animaux de plaine, mais ils peuvent aller jusqu’à 1190 m d’altitude dans les Andes. Bien qu’ils préfèrent généralement l’eau douce, la population de l’archipel des Chonos au Chili se retrouve dans de l’eau saumâtre et salée.

Flooded grasslands and savannas

Steppes et savanes inondées

Mediterranean forests, woodlands and scrub

Forêts et broussailles méditerranéennes

Montane grasslands and shrublands

Prairies et broussailles de montagnes

Temperate grassland

Steppes herbacées, savanes et brousses tempérées

Tropical dry forest

Forêts sub/tropicales sèches à feuilles caduques

Sub/tropical grasslands, savannas and shrublands

Prairies, savanes et brousses sub/tropicales

Rainforest

Forêts sub/tropicales humides à feuilles caduques

Broadleaf forest

Forêts tempérées mixtes

Rivers and streams

Rivières

Lakes and ponds

Lacs et étangs

Brackish water

Eaux saumâtres

Marsh

Marais

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
6 ans
en captivité
10 ans
Reproduction Intervalle
fonction du climat et de l’état nutritionnel de la mère
(2/an en moy.)
Saison
toute l’année
Maturité sexuelle Mâle
5-6 mois
Femelle
5-6 mois
Gestation 126 à 141 jours
Portée Nombre de petits
3-12
(6 en moy.)
Poids à la naissance
225 g
Sevrage
3 mois
(54 jours)
Indépendance
?
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Active at birth

Actif à la naissance

Viviparous

Vivipare

Prédateurs connus Chat de Geoffroy (Leopardus geoffroyi)
Ocelot (Leopardus pardalis)
Oncille (Leopardus tigrinus)
Jaguar (Panthera onca)
Puma (Puma concolor)
Buse à épaulettes (Buteo lineatus)
Busard des roseaux (Circus aeruginosus)
Chouette hulotte (Strix aluco)
Caïman à lunettes (Caiman crocodilus)
Caïman noir (Melanosuchus niger)

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Le ragondin se nourrit de végétation aquatique en grande partie : tiges, feuilles, racines et même écorce

Herbivorous

Herbivore

Mode de vie
De mœurs à tendance crépusculaire et nocturne, il peut avoir une activité diurne non négligeable.
Structure sociale
Le ragondin est très grégaire. Les groupes se composent généralement de 2 à 13 animaux avec des femelles adultes apparentées, leurs petits, et un grand mâle. Les jeunes mâles sont parfois solitaires.
Comportement

Territorial

Territorial

Social

Social

Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Tactile sense

Tactile

Stratégie de survie

 

 

Statuts

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Commerce international
Annexes I, II et III
Ø
Évolution de la population
En diminution
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Parc Animalier de Sainte Croix Rhodes, Alsace

Institution information provided by International Species Information System - May 2011

 

 

Sous-espèces

M.c. coypus (Molina, 1782) : Chili, Prov. Santiago, Rio Maipo
M.c. bonariensis (Geoffroy, 1805) : Paraguay, Rio Parana
M.c. melanops (Osgood, 1943) : Chili, île de Chiloé, Quellon
M.c. sanctacruzae (Hollister, 1914) : Argentine, Prov. Santa Cruz, Rio Salado

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères