Share Button

Hyène brune

 Brown Hyaena – (Thunberg, 1820)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Eutheria (Placentaires)
Ordre : Carnivora
Sous-ordre : Feliformia
Famille : Hyaenidae

 

Description

Poids 34-73 kg (40 kg en moy.)
Taille longueur : 130-160 cm
hauteur au garrot : 78-79 cm
Caractéristiques La hyène brune est le 2e plus grand membre de la famille des hyènes, surpassée en taille par la hyène tachetée. Comme tous les membres de la famille, les pattes avant des hyènes brunes sont nettement plus longues et plus massives que les pattes arrière, ce qui donne à leur profil une apparence inclinée, comme si elles gravissaient constamment une colline. Sa caractéristique la plus évidente est son long poil hirsute, généralement brun foncé à noir sur le corps et fauve sur les épaules et le cou. Cela contraste avec les poils courts de la face et des oreilles, ainsi que des pattes, qui sont rayées horizontalement. Les oreilles dressées sont plus grandes et plus pointues que celles des hyènes tachetées et ressemblent à celles des hyènes rayées. La queue est relativement courte et touffue, avec à peu près la même couleur que le corps.
Dimorphisme sexuel Ø
Adaptations particulières

 

 

Distribution et habitat

View Map Cette espèce est endémique à l’Afrique australe, avec une extension marginale dans les régions arides du sud-ouest de l’Angola, du sud-est du Botswana et des régions du nord et de l’ouest du Cap de la République d’Afrique du Sud.

Ecozone : Afrotropicale

Hotspots de biodiversité

Ø

Habitat terrestre La hyène brune se trouve dans les zones sèches, généralement avec des précipitations annuelles inférieures à 100 mm, en particulier le long de la côte, dans les zones semi-désertiques, les broussailles et les savanes boisées ouvertes, avec des précipitations maximales pouvant atteindre environ 700 mm. Elle montre par ailleurs une capacité de survie à proximité des zones urbaines.

Classification des habitats de l’UICN :

2. Savane 2.1. sèche
3. Zone arbustive 3.4. tempérée
3.5. sub/tropicale sèche
3.8. Végétation arbustive de type méditerranéen
4. Prairie 4.5. sub/tropicale sèche
5. Zones humides (intérieures) 5.13. Deltas intérieurs permanents
8. Désert 8.3. froid
12. Zone marine intertidale 12.1. Rivage rocheux
12.2. Rivage et/ou plages de sable, bancs de sable
13. Zone marine côtière 13.3. Dunes de sable côtières

Sub/tropical grasslands, savannas and shrublands

Prairies, savanes et brousses sub/tropicales

Flooded grasslands and savannas

Steppes et savanes inondées

Montane grasslands and shrublands

Prairies et broussailles de montagnes

Deserts and xeric shrublands

Déserts et broussailles xérophytes

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
12 ans
en captivité
13 ans
Reproduction fréquence de reproduction
varie de 12 à 41 mois, et dans certains cas, elle dépend largement de la présence de mâles nomades
Saison de reproduction
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
Maturité sexuelle Mâle
40 mois
Femelle
2 ans
Gestation 97 jours en moy.
Portée Nombre de petits
1-5
Poids à la naissance
700 g env.
Sevrage
3-14 mois
Indépendance
15-30 mois
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Paternal care

Soins paternels

Stratégie de reproduction

Helpless young

Altricial – Petits sans défense

Co-operative breeding

Élevage coopératif

Viviparous

Vivipare

Polygynous

Polygyne

Polygynandrous

Polygynandrie

Prédateurs connus Lion (Panthera leo)
Hyène tachetée (Crocuta crocuta)
Lycaon (Lycaon pictus) – petits uniquement
Chacal à chabraque (Canis mesomelas) – petits uniquement

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Parahyaena brunnea a une alimentation généraliste et très opportuniste. Les individus recherchent principalement des charognes, utilisant leur odorat aigu pour localiser les carcasses et leurs dents spécialisées pour broyer les os. Elles ne chassent généralement pas de proies vivantes, mais lorsqu’une occasion se présente, elles n’hésitent pas à poursuivre de petits oiseaux ou mammifères sur de courtes distances.
Carnivore (charognard)

Carnivorous

Carnivore

Scavenger

Charognard

Mode de vie
La hyène brune est nocturne, ce qui lui permet d’éviter les chaleurs extrêmes en concentrant l’essentiel de son activité entre 19h30 et minuit, puis, après un court repos, de 2h30 à 6h00 du matin. Pendant la journée, les adultes dorment sous le couvert d’arbres, de buissons ou de rochers pour éviter d’avoir trop chaud. Les adultes chassent seuls, en suivant les sentiers qu’ils ont déjà empruntés et qu’ils ont marqués.

Nomadic

Nomade

Nocturnal

Nocturne

Structure sociale
Les hyènes brunes vivent soit en nomade, soit en tant que membres d’un clan. Environ un tiers de tous les mâles sont des nomades qui ont quitté leur clan natal et qui cherchent à rejoindre un autre clan en tant que mâle alpha. Les femelles sont parfois nomades, mais seulement lorsqu’elles n’ont pas de petits à élever. Les clans de hyènes brunes sont petits, normalement composés de 5 à 15 individus. Ils sont généralement constitués de mâles et de femelles génétiquement apparentés, mais les mâles alpha sont généralement des migrants d’un autre clan. La structure sociale du clan se compose de hiérarchies de dominance linéaire masculine et féminine qui peuvent être indépendantes de l’âge. Le mâle alpha et la femelle alpha occupent des positions égales dans la hiérarchie du clan et, contrairement aux hyènes tachetées, les hyènes brunes ne sont pas systématiquement dominantes par rapport aux mâles.

Social

Social

Territorial

Territorial

Hierarchical

Structure hiérarchique

Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Tactile sense

Tactile

Visual communication

Visuelle

Stratégie de survie

 

 

Statuts

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Near Threatened - NT - Quasi menacéAnnée : 2015

Commerce international
Annexes I, II et III
Ø
Évolution de la population
Stable
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Ø

voir l’ensemble des parcs animaliers français

 

 

Sous-espèces

Ø

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Written on juillet 5th, 2020 , Carnivora, Feliformia, Hyaenidae, Placentaires

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères