Share Button

Phoque veau-marin
Phoque commun

Harbor Seal, Common Seal, Harbour Seal – (Linnaeus, 1758)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Eutheria (Placentaires)
Ordre : Carnivora
Sous-ordre : Caniformia
Famille : Phocidae

 

Description

Poids 65-170 kg
Taille Longueur : 120-200 cm
Caractéristiques Le Phoque veau-marin est un phoque relativement petit avec une silhouette trapue. Son cou est court et sa tête arrondie se finit par un museau large et obtus avec un nez légèrement retroussé dont les narines se rejoignent presque ventralement dessinant un V ouvert. Il a de grands yeux et de longues vibrisses pâles. Le pavillon auditif, en forme de fente, est moins visible que chez le Phoque gris. Ses membres sont en forme de nageoire. Les antérieurs sont courts et pointus, se finissant par de longues griffes tandis que les postérieurs, généralement petits, ont des extrémités carrés. Ces derniers se trouvent dans le prolongement du corps. La queue est courte. La couleur du pelage du Phoque veau-marin varie du gris clair au brun foncé voire noir. La face dorsale est généralement plus foncée que la face ventrale. Son corps est parsemé d’une multitude de petites taches claires chez la forme sombre et foncées chez la forme pâle.
Dimorphisme sexuel Les femelles sont généralement plus petites que les mâles.
Adaptations particulières

Aquatic locomotion

Adapté à la nage

Cold tolerant

Tolérant au froid

 

 

Distribution et habitat

View Map Ce phoque est présent dans les eaux littorales, exclusivement froides et tempérées, des océans de l’hémisphère nord (Atlantique et Pacifique).

Ecozone : Paléarctique / Néarctique

Hotspots de biodiversité

Province floristique de Californie (8 – Bande côtière entre le l’extrême nord-ouest du Mexique et le Nord de la Californie)
Japon (33)

Habitat marin Il fréquente les côtes sableuses et rocheuses et affectionne particulièrement les plages et les baies abritées offrant de nombreux bancs de sable qui se découvrent à marée basse. Il semble préférer les bancs de sable longeant des chenaux profonds qui lui offrent la tranquillité et lui permettent de se jeter à l’eau très rapidement en cas de danger.

Classification des habitats de l’UICN :

9. Zone néritique 9.1. pélagique
9.10. estuaires
10. Zone océanique 10.1. épipélagique (0-200 m)
10.2. mésopélagique (200-1000 m)
12. Zone intertidale 12.1 rivage rocheux
12.2 rivage et/ou plages de sable, bancs de sable, lagunes, etc.
12.3 rivage ou plage de galets
12.4 vasières et marais salants
13. Zone côtière/supratidale 13.1 falaises marines et îles rocheuses au large des côtes

Coastal

Zones côtières

Estuaries

Estuaires

Intertidal zone

Zone intertidale, estrans

Shallow seas

Zone néritique (mers peu profondes)

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
35 ans
en captivité
?
Reproduction Nbr de portées/an
1
Saison de reproduction
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
Maturité sexuelle Mâle
3-6 ans
Femelle
3-5 ans
Gestation 9-10 mois
Portée Nombre de petits
1
Poids à la naissance
7-12 kg
70-90 cm
Sevrage
4-6 semaines
Indépendance
4-6 semaines
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Moulting

Mue

Stratégie de reproduction

Active at birth

Actif à la naissance

Viviparous

Vivipare

Polygynous

Polygyne

Prédateurs connus Loup (Canis lupus)
Lion de mer de Steller (Eumetopias jubatus)
Orque (Orcinus orca)
Ours polaire (Ursus maritimus)
Coyote (Canis latrans)
Urubu à tête rouge (Cathartes aura)
Grand Corbeau (Corvus corax)
Pygargue à tête blanche (Haliaeetus leucocephalus)
Requins
Homme

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Opportuniste, le Phoque veau-marin se nourrit de poissons pélagiques mais aussi de pieuvres et calamars.
Carnivore (Invertébrés 20 %), Piscivore 80 %

Carnivorous

Carnivore

Mode de vie
Vivant au rythme des marées, ils se dispersent dans l’eau quand la marée monte, seule leur tête est alors visible, et se regroupent (parfois par centaine) à marée basse sur les plages rocheuses et les bancs de sable, appelés « reposoirs ». Ils adoptent alors une position caractéristique « en banane », c’est-à-dire la tête et la queue levée, et deviennent méfiants et farouches, fuyant dans l’eau au moindre dérangement. Ils partent en mer pour se nourrir et reviennent sur terre pour se reposer, se reproduire et muer. La période de mue a lieu en été (juillet-septembre) et dure 3 ou 4 semaines.
Structure sociale
Plutôt grégaires et sédentaires, les phoques veaux-marins ne présentent pas d’organisation sociale précise. Ce sont des pinnipèdes sont habituellement solitaires. Ils forment de petits groupes mixtes de mâles, de femelles et de petits pendant la période de mise bas et pendant la mue. Ils ne migrent pas.
Communication

Acoustic communication

Acoustique

Visual communication

Visuelle

Stratégie de survie

 

 

Statuts

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Least concern - LC - Préoccupations mineuresAnnée : 2016

Commerce international
Annexes I, II et III
Ø
Évolution de la population
?
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Le Pal, Dompierre-sur-Besbre, Allier
Marineland, Antibes, Alpes maritimes
Océanopolis Aquarium, Brest, Finistère
Seaquarium, Le Grau du Roi, Gard
Parc de Branféré, Le Guerno, Morbihan
Parc Zoologique Fort Mardyck, Nord-Pas-de-Calais
Touroparc, Romaneche-Thorins, Rhône

 

 

Sous-espèces

Selon les auteurs, il existe entre 2 et 5 sous-espèces.
– Les phoques communs de l’Atlantique Ouest, P. v. concolor (DeKay, 1842), habitent l’est de l’Amérique du Nord. La validité de cette sous-espèce est douteuse et n’est pas étayée par des preuves génétiques.
– Les phoques de l’Ungava, P. v. mellonae (Doutt, 1942), se trouvent dans l’est du Canada en eau douce (inclus dans P. v. concolor par plusieurs auteurs).
– Les phoques communs du Pacifique, P. v. richardii (Gray, 1864), se trouve dans l’ouest de l’Amérique du Nord.
– Les phoques insulaires, Phoca vitulina stejnegeri (J. A. Allen, 1902), se trouvent en Asie orientale.
– Les phoques communs de l’Atlantique Est, P. c. vitulina (L., 1758), se trouvent en Europe et en Asie occidentale.

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Written on septembre 22nd, 2019 , Caniformia, Carnivora, Phocidae, Placentaires

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères