Share Button

Potamochère roux

 Red River Hog – (Linnaeus, 1758)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Eutheria (Placentaires)
Super-ordre : Cetartiodactyla
Ordre : Artiodactyla
Famille : Suidae
Sous-famille : Suinae
Tribu : Potamochoerini

 

Description

 

Poids 45-115 kg
Taille Tête-corps : 1-1,5 m
Queue : 30-45 cm
Hauteur au garrot : 50-90 cm
Caractéristiques Le potamochère roux est le plus petit et le plus coloré de tous les porcs africains. Son corps est court, latéralement aplati et de couleur orange roux vif. Il y a une étroite ligne dorsale blanche entre la tête et la queue, qui est érigée lorsque l’animal est excité. La fourrure est courte, sauf pour les poils plus longs des mâchoires et des flancs. La tête est fortement contrastée avec des marques prononcées comme un masque facial : museau grisâtre, « sourcils » blancs autour des yeux, joues et moustaches blanches, et marques noires sur le museau, les mâchoires, les oreilles et le front. Le pavillon de l’oreille a une touffe terminale proéminente de poils blancs. Les jeunes potamochère sont brun foncé avec un masque facial et des rangées de taches jaune pâle sur le corps. Les défenses sont petites et pointues.
Dimorphisme sexuel Les mâles ont deux bosses sur le museau devant les yeux.
Adaptations particulières

Sexual dimorphism

Dimorphisme sexuel

 

 

Distribution et habitat

View Map Il est largement mais inégalement réparti à travers les ceintures forestières humides d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale, depuis le Sénégal à l’ouest, à travers la forêt de Guinée-Congo jusqu’au moins à l’ouest du Rift Albertin.

Ecozone : Afrotropicale

Hotspots de biodiversité

Forêts guinéennes de l’Ouest africain (11 – De la Guinée au Cameroun)

Habitat terrestre Les habitats occupés par cette espèce varient grandement. Ils habitent les forêts primaires et secondaires, les fourrés des savanes, les marais et les steppes. Ils se rassemblent aussi autour des villages.

Classification des habitats de l’UICN :
1.5. Forêt sub/tropicale sèche
1.6. Forêt sub/tropicale humide de plaines

Rainforest

Forêts sub/tropicales humides

Sub/tropical grasslands, savannas and shrublands

Prairies, savanes et brousses sub/tropicales

Tropical dry forest

Forêts sub/tropicales sèches

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
10-15 ans
en captivité
22 ans
Reproduction Portées/an
1
Saison
de septembre à avril
Maturité sexuelle Mâle
18-24 mois
Femelle
18-24 mois
Gestation 120-127 jours (4 mois)
Portée Nombre de petits
1-6 (3)
Poids à la naissance
650-900 g
Sevrage
2-4 mois
Indépendance
?
Particularités

Parental investment

Investissement parental

Stratégie de reproduction

Viviparous

Vivipare

Helpless young

Altricial – Petits sans défense

Prédateurs connus lion (Panthera leo)
léopard (Panthera pardus)
hyène tachetée (Crocuta crocuta)
python
Homme

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Ils ont un régime alimentaire omnivore, avec une préférence marquée pour les racines et les tubercules. Ils se nourrissent également d’herbes, de plantes aquatiques, de bulbes, de fruits, de charognes et de divers petits animaux.
Frugivore 40 %, Herbivore 40 %, Carnivore (Vertébrés) 20 %

Herbivorous

Herbivore

Carnivorous

Carnivore

Mode de vie
L’espèce est plus active le soir et la nuit, et se repose dans un terrier profond dans des fourrés denses le jour. Il est capable de parcourir de longues distances à la recherche de nourriture et aime se reposer dans les marais peu profonds. Ce sont de très bons nageurs et on les voit souvent traverser de grandes rivières.

Nocturnal

Nocturne

Structure sociale
Il vit en groupe de 6 à 20 individus mené par un mâle dominant. Les groupes parcourent un domaine vital relativement grand, avec parfois plus de 4 km entre les aires de repos et d’alimentation. La distance moyenne parcourue chaque jour est de 3 à 6 km, selon les disponibilités alimentaires et la présence des jeunes.

Social

Social

Hierarchical

Structure hiérarchique

Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Stratégie de survie

 

 

Statuts

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Least concern - LC - Préoccupations mineuresAnnée : 2016

Commerce international
Annexes I, II et III
Ø
Évolution de la population
En diminution
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Safari de Peaugres, Ardèche
CERZA, Calvados
Zoo du Bassin d’Arcachon, Gironde
Zoo de Mulhouse, Haut-Rhin
ZooParc de Beauval, Loir-et-Cher
Parc Zoologique d’Amnéville, Moselle
Zoo de Maubeuge, Nord-Pas-de-Calais
Parc Animalier d’Auvergne, Puy-de-Dôme
Touroparc, Rhône
Zoo de La Flèche, Sarthe
Zoo des Sables d´Olonne, Vendée

 

 

Sous-espèces

Aucune sous-espèce n’a été désignée parce qu’aucune variation morphologique discernable, géographique et constante n’a été identifiée.

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Written on mai 19th, 2019 , Artiodactyla, Placentaires, Suidae, Suinae

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères