Share Button

Raton laveur commun

 Northern Raccoon – (Linnaeus, 1758)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Eutheria (Placentaires)
Ordre : Carnivora
Sous-ordre : Caniformia
Famille : Procyonidae

 

Description

Poids 8-10 kg (6 kg en moy.)
Taille 60-95 cm dont 20-26 cm pour la queue (80 cm en moy.)
Hauteur au garrot : 30-35 cm
Caractéristiques Le Raton laveur a une silhouette ronde et trapue, avec un arrière train surélevé. Sa tête est courte et large avec de grandes oreilles bien visibles. Un masque noir, cerclé de blanc, recouvre ses yeux et s’étire jusqu’au museau. Les pattes sont courtes et comptent 5 longs doigts chacune. Ses empreintes ressemblent à des petites empreintes d’homme! Le pelage dorsal est gris brun et plus clair sur le ventre. Sa queue est longue, touffue et annelée, comptant de 4 à 7 bandes noires.

Dimorphisme sexuel Le mâle est plus grand.
Adaptations particulières

 

 

Distribution et habitat

View Map Originaire d’Amérique du Nord, l’espèce occupe le sud du Canada et la majeure partie des États-Unis, du Mexique et de l’Amérique centrale. Il est plus rare dans les Antilles, où il représente une espèce protégée. Le Raton laveur a été introduit en Russie et en Europe.

Ecozone : Paléarctique (introduit) / Néarctique (originaire) / Néotropique (originaire)

rouge – natif ; bleu – introduit

Hotspots de biodiversité

Province floristique de Californie (8 – Bande côtière entre le l’extrême nord-ouest du Mexique et le Nord de la Californie)
Pinaies et chênaies de la Sierra Madre (26 – Sud-ouest des États-Unis et Nord du Mexique)
Amérique centrale (2 – Du sud du Mexique au Panama)
Îles des Caraïbes (3)
Tumbes-Chocó-Magdalena (5 – Bande côtière entre le Panama et Nord du Pérou)

Habitat terrestre Le raton laveur est extrêmement adaptable, on le trouve dans de nombreux types d’habitats et il vit facilement à proximité des humains. Il a besoin d’un accès facile à l’eau. Il préfère vivre dans les zones boisées humides. Cependant, on peut aussi le trouver dans les régions agricoles, suburbaines et urbaines. Il peut vivre dans une grande variété d’habitats, des zones tropicales chaudes aux prairies froides.

Classification des habitats de l’UICN :

1. Forêt 1.4. tempérée
1.5. sub/tropicale sèche
1.6. sub/tropicale humide de basse terre
1.7. végétation sub/tropicale de mangroves au-dessus du niveau de la marée haute
1.8. sub/tropicale de marais

Broadleaf forest

Forêts tempérées mixtes

Temperate coniferous forest

Forêts de conifères

Tropical dry forest

Forêts sub/tropicales sèches à feuilles caduques

Tropical coniferous forest

Forêts de conifères tropicales

Deserts and xeric shrublands

Déserts et broussailles xérophytes

Temperate grassland

Steppes herbacées, savanes et brousses tempérées

Mediterranean forests, woodlands and scrub

Forêts et broussailles méditerranéennes

Rainforest

Forêts sub/tropicales humides à feuilles caduques

Taïga

Taïga

Flooded grasslands and savannas

Steppes et savanes inondées

Mangroves

Mangroves

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
15 ans (5 ans en moy.)
en captivité
20 ans
Reproduction Nbr de portées/an
1
Saison de reproduction
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
Maturité sexuelle Mâle
2 ans
Femelle
8-12 mois
Gestation 63-65 jours
Portée Nombre de petits
2-8 (4)
Poids à la naissance
80 g
Sevrage
3 mois
Indépendance
10 mois
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Helpless young

Altricial – Petits sans défense

Viviparous

Vivipare

Prédateurs connus Coyote (Canis latrans)
Loup (Canis lupus)
Loup roux (Canis rufus)
Martre pêcheuse (Martes pennanti)
Renard roux (Vulpes vulpes)
Alligator d’Amérique (Alligator mississippiensis)
Aigle royal (Aquila chrysaetos)
Grand-duc d’Amérique (Bubo virginianus)
Urubu à tête rouge (Cathartes aura)
Urubu noir (Coragyps atratus)
Pygargue à tête blanche (Haliaeetus leucocephalus)

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Le raton laveur est omnivore et opportuniste.
Carnivore (Invertébrés 40 % et vertébrés 20 %), Frugivore 20 %, Granivore 20 %

Carnivorous

Carnivore

Herbivorous

Herbivore

Mode de vie
Le raton laveur est nocturne et rarement actif le jour. Il s’abrite dans les arbres creux, les souches, les cavernes, les terriers de marmottes abandonnés, les granges ou les hangars. Il change souvent d’abri. Vers mi-octobre, l’animal se réfugie dans son gîte et y passe l’hiver en état de torpeur, ne se réveillant que de temps à autre.
En plus d’être d’excellents grimpeurs, les ratons laveurs sont de bons nageurs, bien qu’ils puissent être réticents à le faire.

Nocturnal

Nocturne

Structure sociale
Principalement un animal solitaire, les seuls vrais groupes sociaux que forment les ratons laveurs sont ceux de la mère et des jeunes. Occasionnellement, un mâle peut rester avec une femelle pendant un mois avant la reproduction et jusqu’à la naissance de ses petits.
Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Tactile sense

Tactile

Visual communication

Visuelle

Stratégie de survie

Torpor

Torpeur

 

 

Statuts

 

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Least concern - LC - Préoccupations mineuresAnnée : 2016

Commerce international
Annexes I, II et III
Ø
Évolution de la population
En augmentation
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Carte des zoos

 

 

Sous-espèces

ssp. lotor — Raton laveur de l’Est
ssp. auspicatus — Raton laveur de Key Vaca
ssp. elucus — Raton laveur de Floride
ssp. excelsus — Raton laveur de Snake River Plain
ssp. fuscipes – Raton laveur du Texas
ssp. gloveralleni — Raton laveur des Barbades (certainement éteint)
ssp. grinnelli — Raton laveur de Basse-Californie
ssp. hernandezii — Raton laveur du Mexique
ssp. hirtus — Raton laveur de la Haute vallée du Mississippi
ssp. incautus — Raton laveur de Key West
ssp. inesperatus — Raton laveur de Matecumbe Key
ssp. insularis — Raton laveur de Tres Marias
ssp. litoreus — Raton laveur de l’île de Saint Simon
ssp. marinus — Raton laveur de Ten Thousand island
ssp. maynardi — Raton laveur des Bahamas
ssp. megalodous — Raton laveur de Louisiane
ssp. minor — Raton laveur de Guadeloupe
ssp. pacificus — Raton laveur du Pacifique nord-ouest
ssp. pallidus — Raton laveur du désert du Colorado
ssp. psora — Raton laveur de Californie
ssp. pumilus — Raton laveur du Panama
ssp. simus
ssp. vancouverensis — Raton laveur de Vancouver

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Written on juillet 14th, 2019 , Caniformia, Carnivora, Placentaires, Procyonidae

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères