Share Button

Possum commun à queue annelée

 Common Ringtail Possum, Common Ring-tailed Possum, Queensland Ringtail – (Boddaert, 1785)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Metatheria (Marsupiaux)
Ordre : Diprotodontia
Sous-ordre : Phalangeriformes
Super-famille : Petauroidea
Famille : Pseudocheiridae
Sous-famille : Pseudocheirinae

 

Description

Poids 500-1000 g (700 g)
Taille Corps : 30-35 cm
Queue : 30-35 cm
Caractéristiques Le possum à queue annulée est la plus petite des 8 espèces d’opossums à queue annelée qui vivent en Australie. Il a une fourrure brune/rougeâtre sur la face dorsale et claire/grise sur la face ventrale. Le possum à queue annelée a de grands yeux qui sont bien adaptés à la vision nocturne. Les pattes ont 5 doigts et, aux pattes arrière, le premier est dépourvu de griffes et opposable aux autres. Les deuxième et troisième doigts munis de griffes des pattes avant sont également opposables aux autres doigts, ce qui lui permet de grimper plus facilement dans les arbres. Il possède une longue queue préhensile, utilisée comme cinquième membre pour grimper ou transporter des objets, qui devient blanche sur le dernier quart de sa longueur. Cette queue est portée bien enroulée lorsqu’elle n’est pas utilisée. Ces animaux se distinguent des autres espèces d’opossums de plusieurs façons : leurs oreilles sont plus petites et plus arrondies et elles ont des taches blanches typique à la fois sur et au-dessus.
Dimorphisme sexuel
Adaptations particulières

Adapted to climbing

Adapté à grimper

 

 

Distribution et habitat

View Map Cette espèce est endémique de l’Australie, où elle est largement répandue du Cap York au sud en passant par l’est et le sud-est de l’Australie jusqu’au sud-est de l’Australie méridionale. Elle est présente sur l’île de Tasmanie ainsi que sur de nombreuses îles au large des côtes (ex. île Fraser).

Ecozone : Australasienne

bleu – indigène, rouge – introduit (sauf aire de répartition de Pseudocheirus peregrinus occidentalis)

Hotspots de biodiversité

Forêts de l’est australien (35)

Habitat terrestre On le trouve dans de nombreux types d’habitats allant des forêts tropicales humides et tempérées, des broussailles côtières, aux jardins ruraux et aux zones urbaines.

Classification des habitats de l’UICN :

1. Forêt 1.4. tempérée
1.5. sub/tropicale sèche
1.6. sub/tropicale humide de basses terres
2. Savane 2.1. sèche
14. Habitat terrestre artificiel 14.4. jardins ruraux
14.5. zones urbaines

Broadleaf forest

Forêts tempérées mixtes

Sub/tropical grasslands, savannas and shrublands

Prairies, savanes et brousses sub/tropicales

Montane grasslands and shrublands

Prairies et broussailles de montagnes

Mediterranean forests, woodlands and scrub

Forêts et broussailles méditerranéennes

Rainforest

Forêts sub/tropicales humides à feuilles caduques

Temperate grassland

Steppes herbacées, savanes et brousses tempérées

Urban ecosystem

Ecosystèmes urbains

Tropical dry forest

Forêts sub/tropicales sèches à feuilles caduques

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
5 ans
en captivité
8 ans
Reproduction Nbr de portées/an
1-2
Saison de reproduction
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
Maturité sexuelle Mâle
1 an
Femelle
1 an
Gestation ?
Portée Nombre de petits
2
Poids à la naissance
0,3 g
Sevrage
6 mois
Indépendance
?
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Helpless young

Altricial – Petits sans défense

Viviparous

Vivipare

Prédateurs connus Dingo (Canis lupus dingo)
Chat marsupial à queue tachetée (Dasyurus maculatus)
Python diamant (Morelia spilota spilota)
Ninoxe puissante (Ninox strenua)

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Ils se nourrissent principalement de feuilles d’eucalyptus, mais peuvent aussi manger des fleurs, des bourgeons, du nectar et des fruits.
Herbivore 70 %, Frugivore 20 %, Nectarivore 10 %

Herbivorous

Herbivore

Mode de vie
Les opossums à queue annulée sont plus actifs la nuit et sont bien adaptés à la vie arboricole. On les trouve rarement au sol et ils utilisent beaucoup leur queue préhensile. Les groupes familiaux se trouvent dans des nids qu’ils construisent à partir d’écorce déchiquetée, de brindilles et de fougères, à la fourche d’un arbre ou dans des arbustes denses. Ils mesurent de 25 à 30 cm de diamètre et ont un trou d’entrée d’un côté de 8 à 10 cm de diamètre.

Arboreal locomotion

Arboricole

Nocturnal

Nocturne

Structure sociale
Contrairement à de nombreuses espèces d’opossums à queue annelée, les possums communs ne sont pas solitaires. On les trouve généralement en petits groupes. Un groupe typique se compose d’un mâle adulte et d’une ou deux femelles adultes en plus de leur progéniture de la saison de reproduction précédente.
Les individus sont territoriaux et utilisent des sécrétions parfumées pour marquer leur territoire.

Social

Social

Territorial

Territorial

Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Stratégie de survie

 

 

Statuts

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Least concern - LC - Préoccupations mineuresAnnée : 2016

Commerce international
Annexes I, II et III
Ø
Évolution de la population
Stable
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Ø

 

 

Sous-espèces

D’après Mammal Species of the World :
ssp. peregrinus
ssp. occidentalis (considérée comme une espèce distincte)
ssp. pulcher
ssp. convolutor

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères