Share Button

Tamandua du Mexique

 Northern Tamandua – (Saussure, 1860)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Eutheria (Placentaires)
Ordre : Pilosa
Sous-ordre : Vermilingua
Famille : Myrmecophagidae

Description

Poids 2-7 kg
Taille 47-77 cm + queue 40-67 cm
Caractéristiques C’est un tamanoir de taille moyenne avec une queue préhensile, des petits yeux et oreilles et un long museau. La fourrure est jaune pâle sur la plus grande partie du corps avec une fourrure noire sur les flancs, le dos et les épaules, qui ressemble quelque peu par sa forme à une veste. Cette coloration permet de le distinguer du Tamandua tetradactyla qui a une couleur plus uniforme. La queue possède des poils sur sa face supérieure sur environ un tiers de sa longueur mais est glabre par ailleurs. Les pieds ont cinq orteils, tandis que les pattes de devant n’ont que quatre doigts.
Dimorphisme sexuel Ø
Adaptations particulières

Adapted to climbing

Adapté à grimper

Distribution et habitat

View Map Il est présent du sud du Mexique à travers l'Amérique centrale et jusqu’au nord-ouest du Pérou et du Venezuela. On le trouve jusqu’à 2000 m d’altitude, bien que la plupart des observations aient été enregistrées dans des zones de moins de 1000 m d’altitude.

Ecozone : Néotropique

Hotspots de biodiversité

Amérique centrale (2 – Du sud du Mexique au Panama)
Tumbes-Chocó-Magdalena (5 – Bande côtière entre le Panama et Nord du Pérou)

Habitat terrestre On le trouve principalement dans les forêts tropicales et subtropicales sèches et humides, y compris les habitats mixtes de feuillus et de conifères. On le trouve aussi dans les mangroves et les prairies avec quelques arbres. Il peut survivre dans les forêts secondaires et dans les habitats perturbés.

Classification des habitats de l’UICN :

1. Forêt 1.5. sub/tropicale sèche
1.6. sub/tropicale humide de plaine
1.7. végétation sub/tropicale des mangroves au-dessus du niveau de la marée haute
1.9. sub/tropicale humide de montagne
2. Savane 2.2. humide

Rainforest

Forêts sub/tropicales humides

Tropical dry forest

Forêts sub/tropicales sèches

Tropical coniferous forest

Forêts de conifères tropicales

Flooded grasslands and savannas

Steppes et savanes inondées

Mangroves

Mangroves

Deserts and xeric shrublands

Déserts et broussailles xérophytes

Biologie

Longévité en milieu sauvage
?
en captivité
10 ans
Reproduction Nbr de portées/an
1
Saison de reproduction
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
Maturité sexuelle Mâle
1 an
Femelle
1 an
Gestation 130-190 jours
Portée Nombre de petits
1
Poids à la naissance
?
Sevrage
?
Indépendance
1 an
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Helpless young

Altricial – Petits sans défense

Viviparous

Vivipare

Prédateurs connus jaguar (Panthera onca)
grands serpents
aigle harpie (Harpia harpyja)

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Ce fourmilier se nourrit principalement de fourmis et de termites, mais il a aussi été observé en train de consommer des fruits de palmiers (Attalea butyracea).
Carnivore (insectivore)

Carnivorous

Carnivore

Mode de vie
Les tamanduas du Mexique sont principalement arboricoles. Ils passent plus de la moitié de leur temps dans les arbres, dont beaucoup sont creux. Cependant, ils se déplacent, se nourrissent et se reposent aussi sur le sol bien qu’ayant une démarche rigide et maladroite.
Ils peuvent être nocturnes ou diurnes et sont actifs pendant environ 8h d’affilée.

Arboreal locomotion

Arboricole

Nocturnal

Nocturne

Structure sociale
Ce sont des animaux solitaires qui communiquent par des sifflements et une odeur très puissante produite par la glande anale.
Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Stratégie de survie

Statuts

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Least concern - LC - Préoccupations mineuresAnnée : 2014

Commerce international
Annexes I, II et III
Annexe 3
Évolution de la population
?
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Ø

Sous-espèces

4 sous-espèces sont reconnues mais il est probable que d’autres travaux taxonomiques soient nécessaires :
  1. T. m. mexicana (Saussure, 1860) – le long de la côte pacifique du Mexique, la côte du Golfe du Mexique, et de la péninsule du Yucatan au Honduras.
  2. T. m. opistholeuca (Gray, 1873) – dans toute l'Amérique centrale jusqu’à la quasi-totalité du territoire de la Colombie.
  3. T. m. instabilis (J. A. Allen, 1904) – partie occidentale du Venezuela jusqu’à la frontière avec la Colombie.
  4. T. m. punensis (J. A. Allen, 1916) – le long de la côte ouest de l’Équateur et au Pérou.

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Written on février 2nd, 2020 , Myrmecophagidae, Pilosa, Placentaires, Vermilingua

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères