Share Button

Tapir de Baird

 Baird’s Tapir, Central American Tapir – (Gill, 1865)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Eutheria (Placentaires)
Ordre : Perissodactyla
Famille : Tapiridae

 

Description

Poids 240-400 kg
Taille Corps : 198-202 cm
Queue : 7-13 cm
Hauteur au garrot : jusqu’à 120 cm
Caractéristiques La peau épaisse est recouverte d’un poil court, hérissé et brun foncé. Les jeunes animaux ont un pelage brun-rougeâtre avec des stries et des taches blanches brillantes. En altitude, les animaux ont un pelage plus épais pour se protéger du froid. La gorge et les joues sont d’un gris-jaune clair et il y a habituellement une tache sombre située sous et derrière l’œil. Les bords des oreilles arrondies sont blancs. La caractéristique la plus remarquable du tapir est son nez préhensile, qui ressemble et fonctionne comme une version raccourcie de la trompe de l’éléphant. Le tapir de Baird est l’espèce de tapir la plus grande et la plus lourde du Nouveau Monde, avec un corps en forme de tonneau et des pieds trapus. Il n’y a pas de crête sur le cou.
Dimorphisme sexuel Ø
Adaptations particulières

Camouflage

Camouflage

 

 

Distribution et habitat

View Map Historiquement, les tapirs de Baird allaient du sud-est du Mexique au golfe de Guayaquil en Équateur, en passant par le nord de la Colombie. Aujourd’hui, on les trouve dans des populations isolées de la même aire de répartition. Ils sont considérés comme éteints au Salvador.

Ecozone : Néotropique

Hotspots de biodiversité

Amérique centrale (2 – Du sud du Mexique au Panama)
Tumbes-Chocó-Magdalena (5 – Bande côtière entre le Panama et Nord du Pérou)
Andes tropicales (1 – Du Venezuela au nord-ouest de l’Argentine)

Les tapirs de Baird se trouvent dans la plupart des types de végétation à des altitudes allant du niveau de la mer à 3 600 m. On les trouve dans les zones marécageuses, les mangroves, les forêts tropicales humides, les forêts lacustres, les forêts de mousson à feuilles caduques, les forêts de montagne et le plateau alpin sans arbres. La disponibilité de la nourriture et de l’eau sont des facteurs importants dans la sélection de l’habitat. Lorsque l’habitat forestier primaire et secondaire est disponible, les tapirs de Baird préfèrent la forêt secondaire en raison de l’augmentation du nombre de plantes de sous-bois pour la recherche de nourriture et la protection.

Classification des habitats de l’UICN :
1. Forêt – 1.6. sub/tropicale humide de plaines – 1.8. sub/tropicale de marais – 1.9. sub/tropicale humide de montagne
3. Zone arbustive – 3.6. sub/tropicale humide – 3.7.sub/tropicale de haute altitude
4. Prairie – 4.6. sub/tropicale saisonnièrement humide/inondée – 4.7. sub/tropicale de haute altitude
5. Zones humides (intérieures) – 5.1. rivières, ruisseaux et ruisseaux permanents (y compris les chutes d’eau) – 5.2. rivières/ruisseaux/criques saisonniers/intermittents/irréguliers – 5.3. à dominance arbustive – 5.4. tourbières, marais, marécages.

Habitat terrestre

Rainforest

Forêts sub/tropicales humides

Tropical dry forest

Forêts sub/tropicales sèches

Tropical coniferous forest

Forêts de conifères tropicales

Mangroves

Mangroves

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
?
en captivité
30 ans
Reproduction Portées/an
1
Saison
toute l’année
Maturité sexuelle Mâle
1,5-2 ans
Femelle
1,5-2 ans
Gestation 1 an et 1 mois (390-400 jours)
Portée Nombre de petits
1
Poids à la naissance
< à 10 kg
Sevrage
1 an
Indépendance
1-2 ans
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Helpless young

Altricial – Petits sans défense

Viviparous

Vivipare

Monogamous pairing

Couple monogame

Prédateurs connus puma (Puma concolor)
Homme

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Les tapirs de Baird sont des herbivores stricts, qui s’alimentent du sol de la forêt jusqu’à 1,5 m au-dessus du sol. Les feuilles de diverses espèces végétales constituent l’essentiel de leur régime alimentaire, mais ils mangent aussi des fruits, des brindilles, des fleurs, des carex et des graminées.
Herbivore (folivore, frugivore, lignivore)

Herbivorous

Herbivore

Mode de vie
Les tapirs de Baird sont en grande partie nocturnes mais peuvent aussi être actifs pendant la journée. En raison de leur grande taille, les tapirs de Baird ont des difficultés à dissiper la chaleur. Le comportement nocturne est considéré comme une adaptation pour éviter les moments les plus chauds de la journée. Les tapirs de Baird deviennent plus actifs la nuit dans les zones où ils sont fréquemment chassés. Dans les régions où il y a une saison sèche et humide, les tapirs de Baird dormiront dans des trous d’eau douce pendant la saison sèche et dormiront généralement à moins de 20 m d’une source d’eau pendant la saison humide.

Nocturnal

Nocturne

Structure sociale
Bien que les tapirs de Baird soient en grande partie solitaires et se nourrissent généralement seuls, des interactions sociales sont souvent observées.
Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Stratégie de survie

Camouflage

Camouflage

 

 

Statuts

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Endangered - EN - En danger d'extinctionAnnée : 2016 – Critères v3.1EN A2abcd+3bcde

Commerce international
Annexes I, II et III
Annexe 1
Évolution de la population
En diminution
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Ø

 

 

Sous-espèces

Ø

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Written on avril 26th, 2019 , Perissodactyla, Placentaires, Tapiridae

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères