Share Button

Pécari à lèvres blanches

 White-lipped Peccary – (Link, 1795)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Eutheria (Placentaires)
Super-ordre : Cetartiodactyla
Ordre : Artiodactyla
Sous-ordre : Suiformes
Famille : Tayassuidae

 

Description

Poids 25-40 kg
Taille Tête-corps : 90-139 cm
Hauteur au garrot : 40-60 cm
Queue : 3-6 cm
Caractéristiques Le pécari à lèvres blanches est de couleur brun foncé ou noirâtre. La fourrure est hérissée, les poils descendant le long de la colonne vertébrale plus longs que les côtés et formant une crête qui s’élève lorsque le pécari s’excite. Le corps est arrondi en forme de tonneau et les pattes sont longues et minces. Le museau est long et se termine par un groin. Comme le reste du corps, la tête est brun foncé, ce qui met en évidence les marques blanches entourant la bouche et la mâchoire inférieure.
Dimorphisme sexuel Ø
Adaptations particulières

 

 

Distribution et habitat

View Map Le pécari à lèvres blanches se rencontre du sud du Mexique jusqu’au sud du Brésil et au nord de l’Argentine, à des altitudes aussi basses que le niveau de la mer jusqu’à 1900 m. Il a été introduit à Cuba en 1930, mais on ne le trouve plus dans la nature. On présume qu’il a disparu du Salvador et son aire de répartition a été considérablement réduite au Mexique, en Amérique centrale et en Amérique du Sud au cours des 20 dernières années.

Ecozone : Néotropique

Hotspots de biodiversité

Amérique centrale (2 – Du sud du Mexique au Panama)
Tumbes-Chocó-Magdalena (5 – Bande côtière entre le Panama et Nord du Pérou)
Andes tropicales (1 – Du Venezuela au nord-ouest de l’Argentine)
Cerrado (6 – Est du Brésil, Bolivie et Paraguay)
Forêt atlantique (4 – Sud-est du Brésil, Nord du Paraguay, extrême nord-est de l’Argentine)

Habitat terrestre Environ 60 % de la répartition de cette espèce se trouve dans les forêts tropicales humides. Cependant, on les trouve dans une grande diversité d’habitats, y compris des prairies et des forêts humides et sèches, des zones xérophiles comme le Gran Chaco, des forêts tropicales sèches et des mangroves côtières.

Classification des habitats de l’UICN :
1. Forêt : 1.5. sub/tropicale sèche – 1.6. sub/tropicale humide de plaine – 1.9. sub/tropicale humide de montagne
2. Savane : 2.1. sèche – 2.2. humide
3. Zone arbustive : 3.5. sub/tropicale sèche – 3.6. sub/tropicale humide – 3.7. sub/tropicale de haute altitude
4. Prairie : 4.5. sub/tropicale sèche – 4.6. sub/tropicale saisonnièrement humide/inondée

Rainforest

Forêts sub/tropicales humides

Mangroves

Mangroves

Tropical dry forest

Forêts sub/tropicales sèches

Deserts and xeric shrublands

Déserts et broussailles xérophytes

Tropical coniferous forest

Forêts de conifères tropicales

Sub/tropical grasslands, savannas and shrublands

Prairies, savanes et brousses sub/tropicales

Flooded grasslands and savannas

Steppes et savanes inondées

Temperate grassland

Prairies, savanes et brousses tempérées

 

 

Biologie

 

Longévité en milieu sauvage
?
en captivité
13 ans
Reproduction Portées/an
1
Saison
toute l’année
Maturité sexuelle Mâle
1-2 ans
Femelle
1-2 ans
Gestation 156-162 jours
Portée Nombre de petits
1-4 (2)
Poids à la naissance
1 kg
Sevrage
6 mois
Indépendance
?
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Active at birth

Actif à la naissance

Viviparous

Vivipare

Prédateurs connus Jaguar (Panthera onca)
Puma (Puma concolor)

 

 

Écologie et Comportement

 

Régime alimentaire Les pécaris se nourrissent de fruits, de feuilles, de racines, de graines, de champignons, de vers et d’insectes. À l’occasion, ils consomment de petits vertébrés, comme les grenouilles, les serpents, les lézards, les œufs d’oiseaux et de tortues et les charognes.
Frugivore 30 %, Granivore 30 %, Herbivore 20 %, Carnivore (Invertébrés 10 % + Vertébrés 10 %).

Herbivorous

Herbivore

Carnivorous

Carnivore

Scavenger

Charognard

Mode de vie
Le pécari à lèvres blanches est diurne, mais il a tendance à être plus actif tôt le matin et tard l’après-midi. C’est une espèce nomade, toujours en quête de nourriture et d’eau. Ils peuvent bien nager et ont l’air d’aimer se vautrer dans la boue ou la poussière.

Nomadic

Nomade

Structure sociale
Les pécaris sont grégaires, leur domaine vital est estimé entre 60 et 200 km². Ils se déplacent en troupeaux qui contiennent des femelles et des mâles de tous âges, les femelles dominant habituellement les mâles. Les troupeaux peuvent compter jusqu’à 2000 individus, mais la plupart comptent de 5 à plus de 200 membres. Les mouvements du troupeau sont dictés par la disponibilité des fruits. Les grands groupes peuvent se diviser en plusieurs sous-troupeaux plus petits qui partagent le même domaine vital mais fourragent dans des zones différentes.

Social

Social

Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Tactile sense

Tactile

Stratégie de survie

 

 

Statuts

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Vulnerable - VU - VulnérableAnnée : 2013 – Critères v3.1 : VU A2bcde+3bcde

Commerce international
Annexes I, II et III
Annexe 2
Évolution de la population
En diminution
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Zoo de Mulhouse, Haut-Rhin
Réserve Zoologique de la Haute-Touche, Indre-et-Loire

 

 

Sous-espèces

On dénombre 5 sous-espèces :
1 – Tayassu pecari ringens : pécari à lèvres blanches d'Amérique centrale du nord
2 – Tayassu pecari spiradens : pécari à lèvres blanches du Costa Rica
3 – Tayassu pecari aequatoris : pécari à lèvres blanches d’Equateur
4 – Tayassu pecari pecari : pécari à lèvres blanches du Vénézuéla
5 – Tayassu pecari albirostris : pécari à lèvres blanches du Sud

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Written on avril 7th, 2019 , Artiodactyla, Placentaires, Tayassuidae

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères