Share Button

Grand aulacode ou rat des roseaux

 Greater Cane Rat – (Temminck, 1827)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Eutheria (Placentaires)
Ordre : Rodentia
Sous-ordre : Hystricomorpha
Infra-ordre : Hystricognathi
Famille : Thryonomyidae

 

Description

Poids 3-9 kg
Taille 35-61 cm
queue : 6,5-26 cm
Caractéristiques L’aulacode possède une forme trapue, son pelage brun foncé est formé de poils raides et durs, subépineux. La partie inférieure du corps est plus claire que le dos. La tête massive se termine par un large museau à lèvre supérieure fendue (caractéristique de tous les rongeurs). Les oreilles sont petites, presque cachées dans le pelage, peu poilues. Il possède de longues moustaches (vibrisses) bien visibles qui lui permettent de se repérer dans son environnement. Les puissantes incisives de couleur orangée ont une croissance continue comme chez tous les rongeurs. Les pattes arrière, très puissantes lui permettent de faire des bonds de plus d’un mètre cinquante de haut. Les pattes arrière possèdent 4 doigts tandis que les pattes avant en ont 5 dont un pouce réduit. Tous sont terminés par des griffes.
Dimorphisme sexuel La femelle est plus petite que le mâle.
Adaptations particulières

 

 

Distribution et habitat

View Map La distribution géographique de T. swinderianus est vaste. Le grand aulacode est panafricain au sud du Sahara. On le rencontre du Sénégal au Cap, essentiellement dans les régions à pluviométrie dépassant 750 mm par an, dans des zones à climat tropical recevant 7 à 8 mois de pluie et dont la température annuelle moyenne oscille entre 22 et 27°C.

Ecozone : Afrotropicale

Hotspots de biodiversité

Montagnes d’Afrique orientale et d’Arabie (28 – Sud-ouest de la Péninsule Arabique et montagnes entre l’Éthiopie au Zimbabwe)
Forêts guinéennes de l’Ouest africain (11 – De la Guinée au Cameroun)
Forêts côtières d’Afrique orientale (10 – Bande côtière entre la Somalie et le Mozambique)
Maputaland-Pondoland-Albany (27 – Côte est de l’Afrique du Sud)

Habitat terrestre Son habitat de prédilection est constitué par les roseaux, les fourrés, les grandes herbes et les bordures buissonneuses des marais et des lacs en savane et en forêt. Cependant, on le trouve parfois dans les broussailles et les rochers et même dans des habitats plus secs, mais en général très proches de l’eau. On rencontre le grand aulacode uniquement en plaine, jamais en montagne.

Classification des habitats de l’UICN :
1.6. Forêt sub/tropicale humide de plaine
4.5. Prairie sub/tropicale sèche
5.1. Rivières et ruisseaux permanents (y compris les chutes d’eau) – 5.2. Rivières/criques saisonnières/intermittentes/irrégulières – 5.3. Zones humides dominées par des arbustes
14.1. Terres arables – 14.3. Plantations

Sub/tropical grasslands, savannas and shrublands

Prairies, savanes et brousses sub/tropicales

Rainforest

Forêts sub/tropicales humides à feuilles caduques

Montane grasslands and shrublands

Prairies et broussailles de montagnes

Flooded grasslands and savannas

Steppes et savanes inondées

Farmland

Terres agricoles

Wetlands

Zones humides

Rivers and streams

Rivières

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
4-5 ans
en captivité
4-5 ans
Reproduction Portées/an
2
Saison
saison des pluies
Maturité sexuelle Mâle
1 an
Femelle
1 an
Gestation 5 mois (137-172 jours)
Portée Nombre de petits
4 (1-6)
Poids à la naissance
130 g
Sevrage
1 mois
Indépendance
?
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Stratégie de reproduction

Active at birth

Actif à la naissance

Viviparous

Vivipare

Prédateurs connus Chacal à chabraque (Canis mesomelas)
Léopard (Panthera pardus)

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Herbivore (folivore) 80 %, Frugivore 10 %, Granivore 10 %.
T. swinderianus est herbivore et son alimentation naturelle se compose principalement d’herbes et de roseaux. Parfois, ils mangent aussi de l’écorce, des fruits tombés, des noix et de nombreux autres types de cultures.

Herbivorous

Herbivore

Mode de vie
Ils sont nocturnes et créent des sentiers à travers l’herbe et les roseaux qui mènent des abris aux sites d’alimentation et d’eau. Ils martèlent l’herbe haute pour faire des nids et creusent des terriers peu profonds pour s’abriter. Ce sont de bons nageurs et plongeurs.

Nocturnal

Nocturne

Structure sociale
T. swinderianus se trouve généralement en groupes composés d’un mâle, de plusieurs femelles et de jeunes de plus d’une génération.

Colonial

Colonial

Social

Social

Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Tactile sense

Tactile

Stratégie de survie

 

 

Statuts

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Least concern - LC - Préoccupations mineuresAnnée : 2016

Commerce international
Annexes I, II et III
Ø
Évolution de la population
?
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Ø

 

 

Sous-espèces

Ø

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères