Share Button

Toupaye commun

 Common Treeshrew – (Diard, 1820)

Description
Distribution et habitat

Biologie

Ecologie et Comportement

Statuts

Sous-espèces

Diaporama

Classification

Règne : Animal
Phylum : Chordés
Subphylum : Vertébrés
Classe : Mammalia (Mammifères)
Sous-classe : Theria
Infra-classe : Eutheria (Placentaires)
Ordre : Scandentia
Famille : Tupaiidae

 

Description

Poids 200 g
Taille Tête-corps : 19,5 cm
queue : 16,5 cm
Caractéristiques Le toupaye commun ressemble à un écureuil sans moustaches. Son pelage est dense et brun foncé sur la région dorsale du corps et orange-roux sur le ventre. Une pâle rayure à l’épaule est présente. De multiples sous-espèces et races sont désignées à des latitudes décroissantes dans la péninsule de Malaisie ; elles sont basées sur un éclaircissement progressif de la couleur dorsale. Tous les doigts ont des griffes longues et pointues, qui sont utilisées pour grimper. Il a de petites oreilles et des yeux de taille moyenne par rapport à la plupart des petits mammifères comme les rongeurs et les musaraignes ; les yeux sont placés latéralement.
Dimorphisme sexuel Ø
Adaptations particulières

Adapted to climbing

Adapté à grimper

Camouflage

Camouflage

 

 

Distribution et habitat

View Map Il est présent en Asie du Sud-Est, dans le sud de la Thaïlande au sud de l’isthme de Kra, à travers la Malaisie continentale. On le trouve sur les îles de Penang, Singapour, Aur, Pemanggil, Tioman, Batam, Langkawi, Terutau, Ta Li Bong, Mapur, Bintan et les îles Butang d’Adang et Rawi et probablement sur plus d’îles au large des côtes de la péninsule malaise que ce que l’on connaît actuellement.

Ecozone : Indomalaise

Hotspots de biodiversité

Péninsule Indo-Birmane (19 – Du Bangladesh à l’extrême sud-est de la Chine et du nord de la Birmanie au Sud de la Thaïlande)
Sundaland (16 – Péninsule Malaise, Singapour, Brunei, Bornéo, Sumatra, Java et Bali)

Habitat terrestre L’habitat principal de T. glis est la forêt tropicale à feuilles caduques. Ils ont également été observés dans des plantations fruitières et des jardins locaux.

Classification des habitats de l’UICN :
1.5. Forêt sub/tropicale sèche
1.6. Forêt sub/tropicale humide de plaine

Rainforest

Forêts sub/tropicales humides à feuilles caduques

Tropical coniferous forest

Forêts de conifères tropicales

Mangroves

Mangroves

 

 

Biologie

Longévité en milieu sauvage
2-3 ans
en captivité
12 ans
Reproduction Portées/an
3
Saison
pic entre février et juin
Maturité sexuelle Mâle
3 mois
Femelle
3 mois
Gestation 40-52 jours (46 jours)
Portée Nombre de petits
1-3 (2)
Poids à la naissance
13 g
Sevrage
36 jours
Indépendance
?
Particularités

Maternal care

Soins maternels

Parental investment

Investissement parental

Stratégie de reproduction

Helpless young

Altricial – Petits sans défense

Viviparous

Vivipare

Monogamous pairing

Couple monogame

Polygynous

Polygyne

Prédateurs connus serpents
oiseaux de proie
petits carnivores

 

 

Écologie et Comportement

Régime alimentaire Son régime alimentaire comprend un assortiment d’arthropodes, de fruits et de feuilles. On l’a même vu manger de petits vertébrés. Même si T. glis est dans une certaine mesure arboricole, la plus grande partie de sa nourriture se trouve sur le sol forestier.
Carnivore (Invertébrés) 90 %, Herbivore 10 %.

Carnivorous

Carnivore

Herbivorous

Herbivore

Seed dispersal

Dispersion des graines

Mode de vie
Tupaia glis ressemble à l’écureuil européen non seulement en apparence mais aussi en comportement. Il est diurne et semi-terrestre, ce qui signifie qu’il passe du temps dans les arbres et au sol. Cependant, on le trouve la plupart du temps dans le sous-étage, bruissant à travers les feuilles, souvent en quête de nourriture. Il est souvent décrit comme se déplaçant continuellement avec des mouvements « saccadés ».

Arboreal locomotion

Arboricole

Structure sociale
Le domaine vital moyen d’un mâle est de 10 174 m², alors que pour les femelles, il est de 8 809 m². Lorsqu’une unité sociale est formée, elle se compose des parents et de leurs petits.

Territorial

Territorial

Social

Social

Communication

Acoustic communication

Acoustique

Chemical communication

Chimique

Stratégie de survie

Camouflage

Camouflage

 

 

Statuts

 

Liste rouge IUCN des espèces menacées

redlist_logo

Least concern - LC - Préoccupations mineuresAnnée : 2017

Commerce international
Annexes I, II et III
Évolution de la population
En diminution
Ou voir cette espèce en France ?

Liste non exhaustive

Si vous connaissez d’autres parcs animaliers français possédant cette espèce, merci de m’adresser un mail

Ø

 

 

Sous-espèces

Le concept taxonomique de l’espèce a été révisé, plusieurs populations précédemment considérées comme T. glis sont désormais reconnues comme T. hypochrysa, T. discolor et T. ferruginea. La population de l’île de Siberut attribuée à T. glis est maintenant considérée comme conspécifique avec T. chrysogaster.

Map of Southeast Asia showing approximate ranges of 8 treeshrew taxa, including 3 species resurrected here (Tupaia ferruginea, T. discolor, and T. salatana). Note the revised range of T. glis, including T.  »glis » hypochrysa. Map is redrawn from Roberts et al. (2011: figure 1) and Lyon (1913:75).

 

 

Diaporama

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Vidéos

Vidéos

Photos

Photos

Enregistrer

Written on février 24th, 2019 , Placentaires, Scandentia, Tupaiidae

Comments are closed.

Bienvenue dans le Monde des Mammifères is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Bienvenue dans le Monde des Mammifères